mainecoons

mainecoons

Le fibrosarcome félin

Le fibrosarcome félin est un ensemble de tumeurs cancéreuses se développant dans le tissu sous-cutané et gagnant rapidement le tissu musculaire avoisinant. Il constitue l'essentiel des tumeurs cutanées du chat. Tous les individus peuvent être atteints, quel que soit leur âge.

                       

Symptômes du fibrosarcome félin

Le fibrosarcome se présente sous la forme d'une tumeur sous-cutanée dure et nodulaire. Elle ne génère aucune douleur à la palpation. Il apparaît le plus souvent entre les omoplates, mais peut également se développer au niveau du thorax, des flancs et des reins. Le volume de la lésion s'accroît inexorablement et devenir très important. En fin d'évolution, cette masse s'ulcère, se nécrose (les tissus meurent) et peut s'infecter. La vitesse d'évolution est extrêmement variable selon les individus. Ce cancer se propage rarement à d'autres organes (métastases) mais récidive fréquemment.

Causes du fibrosarcome félin

Les facteurs responsables de l'apparition de cette pathologie sont encore contestés, mais il semble avéré que les traumatismes cutanés (piqûres, morsures...) jouent un rôle prépondérant. Il semblerait également que des prédispositions génétiques existent.

Traitements et prévention du fibrosarcome félin

Le traitement consiste en l'ablation le plus précocement possible de la tumeur. Après confirmation de sa nature cancéreuse par une analyse des tissus au microscope, un traitement par radiothérapie peut être mis en oeuvre pour éviter au maximum toute récidive. Elle consiste en la mise en place quelques jours après le retrait des sutures de fils d'iridium dans la zone opératoire. Laissés en place quatre à cinq jours, ils sont destinés à éliminer les éventuelles cellules cancéreuses restantes. Le résultat final est d'autant meilleur que la tumeur a été retirée précocement.

La prévention est difficile à mettre en oeuvre compte tenu des facteurs responsables de cette pathologie. Il faut néanmoins savoir que le vaccin contre la leucose a été largement mis en cause. Les chats qui ne sortent jamais ne pouvant pas attraper cette maladie, peuvent sans problème se passer de cette vaccination et voir de ce fait le risque de fibrosarcome diminué



11/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres